15 réflexions sur « Cherche associé(e) »

  1. Kewan

    Alors, tu sautes le pas ? Bonne chance pour la suite.
    (non je n’écris pas, pas encore prêt et pas ma région non plus !)

    Répondre
  2. zigmund

    heureux homme vous avez encore la chance d’espérer un associé, un remplaçant…
    l’an dernier alors que je ne cherchais plus(ma dernière remplaçante remontait à 15 ans-et encore sur une journée !) j’ai trouvé la remplaçante de rêve avec mm un espoir d’association; même façon de travailler tout y était .elle avait juste un défaut de taille : 10 ans de plus que moi donc dépassé largement l’âge légal de la retraite d’un médecin …donc je continue à prendre des morceaux de vacances prévus un an à l’avance (comme mes RDV) et je partirai ou mourrai sans successeur.

    Répondre
  3. Fluorette

    Trop tard et trop loin pour moi! Dommage
    J’aurais aimé m’installer avec quelqu’un avec qui j’aurais partagé des idées (pas toutes mais c’est enrichissant) et une certaine foi en ce métier.
    Courage et bonne recherche

    Répondre
  4. docteurdu16

    Je souhaite bonne chance à Borée.
    Je voulais, sans casser l’ambiance, rappeler l’anecdote suivante : dans les années 80, quand nous cherchions un associé pour le mois d’août, nous publiions (mon associé et moi) une petite annonce et nous recevions plus d’une centaine d’appels ; à la fin des années 90 nous ne recevions plus aucun appel (nous avons fini par ne plus faire de petites annonces). Aujourd’hui nous avons mon ex associé qui nous remplace (il est à la retraite) et une remplaçante professionnelle qui ne souhaite pas s’installer mais qui nous est fidèle.
    Combien de temps cela va-t-il durer ?

    Répondre
  5. lore

    Dommage je ne suis pas médecin… Sinon c’eût été avec grand plaisir… En plus j’y suis dans le quart sud ouest (m’enfin tu me diras c’est grand…) et dans du département rural en plus… là où bientôt le médecin manquera… Ils ont déjà commencé à embaucher des médecins des pays de l’est dans ma campagne…

    Bon ben courage. Que le dieu du numerus clausus t’ait réservé un petit docteur 😉

    Répondre
  6. Lionel

    De même dans ma campagne, une jeune médecin polonaise est arrivé même pas 6 mois avant la décès de notre généraliste, elle est maintenant la seule médecin du village. Ceci dit, elle est très gentille et me parait très compétente. Bon courage pour la recherche.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.